Le cerveau

Brouillard mental est bien réel : en voici 5 causes

De nos jours, de plus en plus d’individus sont sujets au brouillard mental. Seules les personnes qui ne souffrent pas d’un tel trouble diront peut-être « encore une nouvelle maladie quand on ne sait plus comment s’occuper » mais que nie nie!

Le brouillard mental est une réelle affection qui « pourrit » la vie de ceux qui en souffrent car on se sent comme un lendemain de soirée mais tous les jours. Cette sensation que le cerveau est lourd, que la réflexion est lente, que la lecture demande trop d’énergie, qu’un simple calcul mental devient infaisable, d’avoir une mémoire immédiate quasi inexistante, de redouter la prise de parole en public de peur d’oublier ce qu’on a  à dire, d’avoir des difficultés à exprimer sa pensée, de ne plus trouver ses mots…bref de ne plus être soi-même quoi.

Le brouillard mental est un vrai handicap qui peut faire perdre confiance en soi et nous faire passer comme plus bête qu’on ne l’est en vérité. Il s’accompagne souvent de jugements pas toujours très sympathiques de la part de l’entourage qui ne comprend pas ce symptôme handicapant que nous-même ne comprenons pas vraiment.

Le pire est la frustration et l’impuissance que l’on ressent à ne plus pouvoir jouir de son cerveau comme tout le monde.

Après avoir moi même expérimenté un brouillard mental intense, j’ai pu me rendre compte des 5 principales causes à ce dernier et les voici :

 

  1. Les intolérances alimentaires
  2. L’abus d’aliments pourvoyeurs de « colles » et un foie surchargé
  3. La déshydratation
  4. Les neurotoxines virales et bactériennes
  5. L’électrosensibilité

 

1. Les intolérances alimentaires

Une intolérance alimentaire signifie que le corps reconnaît un minéral, une vitamine ou un aliment comme non bénéfique pour lui et déclenche alors une réaction inflammatoire au niveau intestinal. Le ventre étant directement relié au cerveau par certains nerfs, l’inflammation est directement communiquée au cerveau et un brouillard mental peut se faire ressentir. Si les aliments/ nutriments auxquels on est intolérants sont consommés quotidiennement, le brouillard mental devient alors chronique et aggravé après les repas.

Solution : la méthode JMV permet de détecter les intolérances et de les déprogrammer.

 

2.L’abus d’aliments pourvoyeurs de « colles » et un foie surchargé

L’abus de produits laitiers, de sucre raffiné, de gluten créent des toxines appelées « colles » dans le jargon naturopathique.

Ces colles sont normalement traitées par le foie. Si le foie est déjà surchargé, encombré (émotions refoulées, alimentation trop riche sur de longues  périodes, traitements, métaux lourds, virus, bactéries…) il aura des difficulté à traiter ces déchets en temps et en heure. Une congestion apparaît alors avec cette tête lourde.

Solution : diminuer le aliments contenant du gluten, des produits laitiers, du sucre raffiné et drainer son foie en se faisant aider d’un naturopathe.

 

3.La déshydratation 

La déshydratation est un fardeau silencieux qui touche énormément de personnes.

On est tellement déshydraté que nos cellules n’envoient plus à notre cerveau le signal de soif ce qui nous fait oublier de boire.

Le café et le thé déshydratent car sont diurétiques (font uriner d’avantage). Il est recommandé de consommer 1,5 L d’eau par jour. Quantité à ajuster au ressenti si on mange déjà beaucoup de fruits et légumes qui contiennent beaucoup d’eau.

Solution : augmenter progressivement sa quantité d’eau consommée pour atteindre 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

Commencez doucement au début rajoutez 1 verre par jour et si vous voyez que vous urinez un peu plus, vous pouvez continuer.

Si vous sentez que pour une quantité d’eau ingérée plus importante, vous n’urinez pas plus, consultez votre médecin.

 

4.Les neurotoxines virales et bactériennes 

Avec la méthode JMV on se rend compte que des individus qui souffrent de fibromyalgie, de maladie de Lyme, de fatigue chronique, etc… rencontrent souvent des perturbations du système immunitaire.

Ces virus et bactéries produisent des déchets appelées neurotoxines qui vont perturber le bon fonctionnement du cerveau.

Solution : Si une infection est diagnostiquée par le médecin, nous allons donner des conseils alimentaires qui permettent de renforcer le système immunitaire et de ne pas nourrir les agents pathogènes. En parallèle on va soutenir le foie car c’est lui qui se charge de nettoyer ces neurotoxines.

 

5.L’électrosensibilité 

La wifi entraîne chez certains une inflammation importante. Pour les personnes qui travailleraient l’ordinateur sur elles, s’endormiraient près de ce dernier, la wifi allumée et qui connaîtraient un brouillard mental avec une humeur dépressive je leur conseillerai d’éteindre la wifi chez eux, de se brancher avec un câble ethernet et d’éviter de rester longtemps sur l’ordinateur et de poser ce dernier sur un bureau plutôt que sur elles.

Solution : Déprogrammer l’électrosensibilité avec la méthode JMV et limiter le contact avec la wifi en préférant des câbles ethernet et en l’éteignant la nuit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *